Bruits et mécanique

Les craquements, les bruits de sable dans l'articulation, les ressauts, les déviations et les blocages de la mâchoire lors de l'ouverture ou de la fermeture de la bouche, sont les principaux désordres qui accompagnent les dysfonctions de l'ATM.

Les bruits

CRAQUEMENTS

  •  Les craquements sont souvent associés à des désordres intra-articulaires. Déplacement discal (ménisque articulaire) qui se réduisent spontanément en causant un ressaut (sensation de déboîtement de la mâchoire) accompagné d'un bruit sec.
  • Un craquement d'hyperlaxité sera plutôt présent en fin d'ouverture de la bouche et audible par les autres  lors des repas par exemple.

BRUITS DE SABLE

  • Les bruits de sable sont présents tout le long de l'amplitude articulaire et sont souvent le résultat d'érosion
  • ( usure ) des surfaces articulaires comme par exemple dans le cas d'arthrose des articulations temporo-mandibulaires.

AUTRES BRUITS

  • Certains claquements qui apparaissent après une période de sédentarité ( repos) des mâchoires peuvent être le signe d'adhérences ou de gommage du liquide synovial ou des structures intra-articulaires.

Déviation

Les déviations de la mâchoire à l'ouverture ou à la fermeture de la bouche peuvent être la conséquences de diverses conditions.

Un disque déplacé, une contraction des muscles ( spasme) suite à un accident, des articulations trop laxes peuvent entraîner des déviations de la mâchoire lors de la fonction. Des mauvaise habitudes posturales ( dormir sur le ventre) l'usage fréquent de la gomme à mâcher peuvent aussi être en cause.

En clinique, on rencontre des déviations rectilignes vers la droite ou la gauche, des déviations en "C" ,en "S" en zigzag etc.

Comme chaque cas est unique, une évaluation minutieuse s'impose car elle représente la base d'un traitement efficace de la condition.

 

Blocage de bouche ouverte ou fermée

Les blocages de la bouche en position ouverte ou fermée peuvent survenir lorsque le disque articulaire (ménisque) est déplacé.

Il arrive aussi que des changements dégénératifs (USURE) ou adaptatifs à l'appareil discal, à la tête du condyle ou à la fosse temporale ( ARTICULATION) soient la cause de blocages de la mâchoire.

 

Des blocages de l'ATM peuvent aussi être la conséquence d'adhérences . Dans ce cas, l'articulation est bloquée après une pédiode de repos ( par exemple après une nuit de sommeil) , le patient réussit à débloquer la mâchoire en forçant l'ouverture.

Il arrive aussi que l'articulation temporo-mandibulaire soit trop mobile et que la bouche reste bloquée lors d'une ouverture très grande ( exemple lors d'un baillement).

Lorsque la condition n'est pas trop sévère, le patient peut réduire lui-même cette situation. Par contre, si le roblème perdure, il peut arriver que la bouche reste bloquée (luxation vraie). Il faut alors intervenir en urgence pour réduire la position de la mâchoire.

S'il vous arrive de ressentir des décrochements de la mâchoire, il est prudent de consulter pour éviter une aggravation de votre condition.